AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche d'une plante

Aller en bas 
AuteurMessage
Alana Mitchell
6ème année Gryffondor
6ème année Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Classe : 6ème année
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: A la recherche d'une plante   Lun 11 Fév - 3:55

Des rires s’élevaient dans une des classes du troisième étage. Alana sentait une certaine agitation dans la salle de classe mais n’y prenait pas garde. A vrai dire, elle était incapable d’ouvrir les yeux, même persuadé d’apercevoir Merlin en personne. Quelques secondes à peine s’écoulèrent que de lourds pas cheminaient dans sa direction, de nouveaux rire s’élevèrent dans la classe alors qu’Alana sentait son bras chaviré. Il n’était plus dans la possibilité de soutenir le poids de sa tête. Son esprit quant à lui, vagabondait loin de Poudlard, l’illustrant tour à tour un visage ovale semblable au sien mais entourés de longs cheveux d’or, et son propre reflet se redessinait dans l’eau d’un lac inconnu à première vue. Puis peu à peu, elle reconnaissait certains détails. Un chaîne avec un énorme neuf en son centre, des buissons tout près d’un banc. Les détails pourraient correspondre à n’importe quel parc, seulement Alana le savait, cet endroit d’avait rien d’ordinaire pour elle, il se distinguait d’une manière Ce visage était important, différent ! Il semblait de plus en plus réel. Le reflet que lui présentait le bleu du lac lui ressemblait, se transformait. Une teinte de noire vain ternir ses longs cheveux blonds, ils reprirent lentement leur couleur ébène de tous les jours sous le regard effaré d’Alana. Si la couleur ambre de ses yeux n’avait pas changé, ils n’avaient pas la même profondeur qu’on leurs attribuaient. Peut-être était-ce seulement due à l’air triste qu’il s’en dégageait. Sans savoir pour quelle raison, sa main longea son corps et vint effleurer la surface de l’eau. Sa manche était trempée, pourtant elle n’avait fait qu’effleurer l’eau. Elle s’en souvenait, jamais elle n’aurait osé y plonger la main en entier. Le liquide continuait de se répandre sur sa manche comme par magie, tandis que l’attention qu’elle portait à l’inconnue se dissipait. L’eau prenait la même teinte brune, puis noir que sa chevelure quelques secondes auparavant. De nouveaux rire s’élevèrent dans la salle, Alana se réveilla.

Il lui fit un moment pour évaluer l’étendu des dégâts. Elle était debout, la manche noir d’encre qu’elle avait du renverser pendant qu’elle dormait. Son regard s’arrêta sur le professeur d’histoire de la magie. Son air sévère ne présageait rien de bon. Néanmoins ce n’était pas la préoccupation première d’Alana. Si elle lisait entre les lignes, elle s’était totalement ridiculisée. L’ancêtre récupérait son ouvrage posé sur la table d’Alana et examina la jeune femme. Apparemment, il avait tenter de la réveiller cependant comme souvent lorsque ses camarades de chambré essayaient, ça n’avait pas fonctionné. Son bouquin n’avait fait qu’aggraver la situation. Son bras avait entraîné dans sa chute l’encrier. Sentant la température monter dans ses joues, Alana prit son sac, y fourra ses affaires à une vitesse impressionnante et sortit de la salle sous le regard ébahis de ses camarades. *Foutu rêve, foutu cours, foutu sommeil*

Elle erra quelques instants dans les couloirs puis prit le chemin de la tour. Maintenant qu’elle avait abrégé son cours d’histoire de la magie, autant profiter de l’après-midi pour chercher cette fameuse plante pour sa potion. Elle déposa ses affaires et sortit par le portrait de la grosse dame muni de son matériel de potion. La lisière de la forêt serait un bon début pour les recherches, les serres servant de cours pratiques pour la botanique. De toute façon l'asphodèle n'était pas des plantes dont se servaient le professeur de Botanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Elvis Jedusor
7ème année Serpentard Préfet en Chef
7ème année Serpentard Préfet en Chef
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 31
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: A la recherche d'une plante   Ven 15 Fév - 17:57

Le sang de Licorne possède des facultés très étonnantes lui avait-on dit un jour en cours, il ne se souvenait plus exactement du cours, ni du professeur, seulement de ces paroles lancées en l'air sans savoir où elles tomberaient, plus justement dans quelle oreille elles tomberaient. Des paroles insignifiantes pour la plupart des élèves, pour les sangs de bourbes ça n'était ces êtres féeriques n'étaient que des légendes, pour les sang purs ça n'était que des créatures faites pour fasciner les moldus. Oh il n'y avait pas besoin d'être un idiot borné comme pouvait l'être un moldu pour être fasciné par les Licornes. Ces créatures avaient longtemps étés chassées pour leur sang, pour leur corne, simplement parce qu'elles étaient rare et qu'elles paraissaient tellement pures. Peu de sorcier savaient lorsqu'ils les chassaient ce qu'ils allaient trouver, et peu surent quoi en faire. Quel gâchis! Lui n'était pas comme les autres, lui savait ce qu'il cherchait, et savait même comment la trouver. Curieux que la forêt interdite ne soit même pas protégée par le garde chasse... De toute manière pouvait-on vraiment attendre d'un cracmole et d'un enfant de Géant qu'ils soient efficace? Le jeune Hagrid avait déjà été sa victime, facile, improbable et pourtant tout le monde y a cru, tout le monde l'a accusé à tord, sans rien voir du jeu de manipulation du jeune Tom Jedusor. Ca avait été tellement facile, un peu trop même. Hagrid avait pleurer, Albus avait essayé de le défendre, mais en vain naturellement. Albus Dumbledore lui-même avait participer à la machination mise en place par Tom. C'était lui qui avait accusé ouvertement Hagrid, lui qui s'était sentit coupable en entendant la sentence même s'il la connaissait avant même d'accuser Hagrid, mais qui n'avait pu prendre une autre décision, parce qu'il tenait sans doute plus à son poste, à sa réputation et à celle de Poudlard qu'à la vie d'un pauvre gamin issu d'une liaison interdite. Oui, tout cela avait été extrêmement facile, cruel, et intelligent. Le plus curieux dans tout cela, c'est que Hagrid n'a jamais su que c'était Tom qui l'avait dénoncé, il n'avait jamais bien compris ce qui s'était passé, il savait seulement qu'il était innocent.

Tom marchait doucement, ses pas étaient strictement égaux et en tout point silencieux. Autour de lui, les grattements, les grincements, et les murmures de la forêt interdite qui aurait terroriser n'importe qui d'autre résonnaient. Mais pour Tom c'étaient seulement les signes qu'il attendait. Et puis, il aimait ne pas entendre le chant perturbant des oiseaux, il aimait ce silence morbide, il y prenait goût. Pourtant il n'était qu'à la lisière de la forêt interdite. Etudiant très soigneusement, plus que tout autre élève, il savait ce qui l'attendait. Et ça n'était pas de l'appréhension qui faisait trembler sa main droite, briller son oeil, c'était de l'excitation, une envie terrible d'en savoir plus, de vérifier ce qu'il y avait d'écrit sur ces livres, parce que depuis qu'il était entrer dans cette école, Tom Jedusor avait beaucoup plus étudier qu'il n'avait pratiquer. Bien entendu, il avait déjà bien avancé dans la magie noire, et il avait exercer sa magie avant même d'avoir 17ans, sur une famille de moldu qui se trouvait être en partie la sienne, et il avait même réussit à ouvrir la chambre des secrets, libérer le basilic et permit la mort de cette sang de bourbe. Oui, jusqu'à présent il s'était beaucoup amuser. Mais à présent ça n'était plus l'envie d'expérience qui le guidait, pas plus que la curiosité, car il savait très exactement ce qu'il cherchait... l'immortalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Mitchell
6ème année Gryffondor
6ème année Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Classe : 6ème année
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: A la recherche d'une plante   Sam 16 Fév - 14:57

Alana se pencha, elle n’avait pas la moindre idée de l’aspect que pouvait avoir cette fameuse plante, toutefois le livre qu’elle avait ouvert à ses pieds était supposé l’aider. Pour rendre les choses compliqués, ces idiots c’étaient contentés d’une large description sur de la forme et ses propriétés alors qu’il aurait été beaucoup plus simple d’y collé une photo. Parfois, elle avait la légère impression qu’elle surpassait la plupart de ses crétins en intelligence. Néanmoins elle se rendait rapidement à l’évidence. C’était une critique dépourvu de résonnement. De plus elle n’était pas là pour juger l’auteur, et ou ses capacités à écrire une encyclopédie; mais pour trouver cette plante. 'La goute du mort-vivant' était une potion difficile à préparer surtout pour une novice en potion, inutile de se prendre la tête pour d'insignifiants raisonnements. Elle examina plus attentivement la plante qui se trouvait près de son genou puis tenta de se rappeler ce que disait cette description. *Mince j’ai déjà oublié…forme de rosette ?!* Elle souffla déjà fatigué par cet exercice puéril, puis elle reprit son livre et relut les lignes consacrés à asphodèle. « Le feuillage des asphodèles se présente sous la forme d'une rosette de feuilles radicales, étroites et linéaires, à extrémité pointue. De cette rosette émerge une tige nue portant une hampe florale plus ou moins ramifiée selon les espèces. Les fleurs sont groupées en grappes fleurissant du bas vers le haut… »

Non ce n’est pas ça !

Elle ne se rappelait même plus pour quelle raison elle s’était lancée dans cette idiote expérience. Elle n’avait aucunes compétences en potions. Elle réussissait ses examens à force de travail et surtout de courage pour ne pas tout envoyer dans le premier chaudron qui lui tombait sous la main. Alana avait pleinement conscience de n’avoir aucune aptitude pour cette matière. Seulement la Gryffondor pensait qu’à force d’entrainement, de patience elle réussirait à ‘capter le truc’, à avoir la main facile. Ses espérances envolées, elle reprit la recherche du végétal. Après quelques secondes, elle releva la tête il serait peut-être plus judicieux d’abandonner ?? Après tout, ce n’était pas comme s’il s’agissait d’un devoir. Mais c’était important. Capitale même ! Elle comprendrait pas mal de chose, de plus ça marquerait son acention dans une matière dans laquelle, elle était médiocre. Le combat intérieur se poursuivit encore quelques instants lorsqu’une silhouette noire près de la lisière se fit plus nette. Cet étudiant s'avançait dans la forêt. La tête penché de côté vers l’inconnu qui avançait dans l’ombre, son livre glissa de ses genoux. *Mince* Elle eut à peine le temps de retirer les feuilles de celui-ci et de se redresser que l’ombre prit l’apparence du corps du Serpentard.

Salut. Qu’es ce que tu fais là ?

Son ton n’avait rien de sarcastique, ni détonateur d’une longue conversation néanmoins il restait interrogatif. Il était évident qu’elle n’avait pas plus sa place ici que lui, cependant celui qui posait la question en premier n’avait-il pas droit à la réponse en premier ? C’était assez puéril comme résonnement, quoi qu’il en soit la détermination devait se sentir car l’expression de son visage resta tout aussi impassible. La Gryffondor profita de l’instant où son bras remontait le livre, qu’elle venait de faire tomber jusqu’à sa poitrine, pour vérifier que sa baguette était toujours dans la poche de sa robe. En présence de Serpentard et qui plus est dans la forêt, il était normal pour une Gryffondor de prendre certaines 'précautions'. Elle ne savait pas s’il avait prêté attention à cela quoi qu’il en soit, Alana fit mine de rien et lui adressa un regard interrogateur, attendant toujours une réponse.

[HJ: J'espère que tu m'en voudra pas d'avoir fait avancer ton personnage !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Elvis Jedusor
7ème année Serpentard Préfet en Chef
7ème année Serpentard Préfet en Chef
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 31
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: A la recherche d'une plante   Dim 17 Fév - 16:24

(hj: non c'est pas grave, désolé, moi je fais court comme poste.)

N’y avait-il aucun lieux où il pouvait être tranquille, loin des autres élèves, surtout des Gryffondor, et loin de toute personne pouvant l’empêcher de prendre ce qu’il désire. Mais non, comme s’ils s’étaient tous donner le mot, il n’y avait pas eu un seul moment de solitude dans toute sa journée. Et le jeune Serpentard commençait à en avoir marre à la longue. Dans l’expression forêt interdite, quel partie du mot interdit lui avait échappé ? Naturellement, elle avait près d’elle sa baguette et semblait brandir son livre devant elle comme une excuse valable de sa sotte présence ici. Si seulement il pouvait lui jeter un sort et s’éloigner… Mais impossible. Elle n’avait aucune raison d’avoir peur, aucune, et il n’avait aucune raison de lui jeter un sort, aucune. S’il faisait cela, elle se douterait de quelque chose, alors qu’il était plutôt évidemment que jusque là ça n’était pas le cas. Alors, exerçant une pression sur son caractère, le jeune sorcier s’obligea à prendre un air affable, et même à sourire. Il savait que la pratique de la magie noire avait creusé ses joues, agrandit ses globes oculaires, et lui donnait souvent l’aspect d’un spectre. Mais d’un sourire, il pouvait retrouver son ancienne beauté.

« Ce que je fais là ? Eh bien cher Gryffondor, je me promène à l’abord de la forêt interdite pour voir si je n’apercevrais pas un dragon ou un centaure, on dit qu’il y a une colonie. »

Raconter n’importe quoi passerait sans doute pour plus logique que raconter la vérité. Oh, c’est vrai, il avait terriblement envie de faire peur à la petite de Gryffondor en racontant qu’il y avait des dragons dans la forêt. Mais c’était une Gryffondor, il se pouvait qu’elle fonde sur les dragons, mais dans ce cas là, elle irait très probablement courir dans la forêt interdite en gambadant et là il n’aurait plus qu’à la suivre… très sombre idiote pensée. Comme si une Gryffondor allait se rendre dans la forêt interdite, sous les yeux d’un préfet en chef. Non, bien sûr que non. Cela dit, même si elle faisait demi-tour, il faudrait qu’il le fasse aussi. Il doutait qu’une Gryffondor tiendrait sa langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Mitchell
6ème année Gryffondor
6ème année Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Classe : 6ème année
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: A la recherche d'une plante   Lun 18 Fév - 6:38

Ce garçon paraissait vraiment effrayant de près. Ses traits tirés comme son absence d’expressions, aussi étranges que cela puisse paraître lui rendait un aspect presque inhumain. A vrai dire, si elle ne l’avait pas déjà vu conduire les Serpentard à leur salle commune, elle aurait douté de son appartenance à l’école. Il se montrait beaucoup moins porté sur les activités communes à ses camarades, de plus son cercle très fermé d’amis et lui ne donnaient pas vraiment l’impression de s’amuser. Sauf peut-être lorsqu’il s’agissait de bannir l’un des leurs. A vrai dire elle sentait quelque chose d’insalubre dans leur comportement. Voyant qu’il étirait ses lèvres en un sourie, elle ne put s’empêcher de faire de même. Elle l’avait peut-être mal jugé. Ce ne serait pas la première fois. En Gryffondor qui se respecte Alana avait du mal à ne pas abordé en leur compagnie une attitude plus dédaigneuse qu’à son habitude. Se méfier des verts demeurait dans les gènes de sa maison. C’était un fait, mais les gens n’étaient pas catalogués selon les couleurs des maisons de Poudlard, non ?

L
orsqu’il ouvrit la bouche, elle ne put réprimander un frisson. Sa voix glacée, son ton visant la sympathie n’avait rien d’accueillant. Bien au contraire. Elle jeta quelques regards discrets aux alentours lorsqu’il se prononça sur sa présence en terre hostile. Voilà qu’il la prenait pour une idiote à présent. Tout compte fait, ça n’avait rien d’étranger. Il était comme tous les autres Serpentard, il tenait tant bien que mal de précipiter leur ennemi ancestrale dans la fausse aux lions sur qu’ils se feraient dévorés sans peine. La typicité de ses propos remit les choses dans leur aspect habituel. Un Serpentard jugeant du courage d’une Gryffondor. La jeune Mitchell se préparait à répliqué qu’il n’avait nul besoin de mentir, qu’elle aussi vivait au château depuis six ans et qu’elle savait parfaitement qu’aucun dragon ne cohabitait avec des centaures. Seulement l’insigne de préfet resplendissait sur sa poitrine. Alana négligeait souvent ce genre de détails qui la conduisait habituellement en salle de retenue. Sa soudaine réplique resta coincé dans sa gorge et elle fit mine d’étouffer un cri enthousiaste. Sa situation était bien déplorable pas la peine d’en rajouter. Comment se tirer du pétrin sans le convaincre de sa présence prohibée dans les parages ?

Oh…je te déconseille de t’approcher des centaures. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable comme créature.

Reporter la conversation sur sa pseudo occupation n’attirait pas l’attention sur sa propre présence. Du moins c’est ce qu’elle espérait. Mais bien entendu, ses espérances étaient leurre. Elle parlait à un vert, et bien qu’ils ne soient pas toujours des lumières il serait suspect qu’elle s’intéresse à son bien être. Elle resserra son livre contre elle devant la bêtise de son comportement. Elle qui pensait avoir fait son temps dans cette école, connaître les ficelles de ce genre de confrontation, une fois de plus elle s'était trompée. Répondre hâtivement ne menait à rien. Il ne faisait plus de dégâts qu'autre chose.

[HJ: Aucun soucis, tu écris bien mieux que moi, la quantité n'a aucune importance ! Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Elvis Jedusor
7ème année Serpentard Préfet en Chef
7ème année Serpentard Préfet en Chef
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 31
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: A la recherche d'une plante   Mar 19 Fév - 12:17

Quoi qu’en dise les Serpentard dans leur salle commune, les Gryffondor possédait bel et bien cet esprit qui caractérisait leur maison, du courage, de la présence d’esprit, mais surtout cette insolence qui les rendait si incroyablement insupportable. Il aurait dû se douter qu’en se montrant aussi imbécile et moqueur que la plupart des Serpentard envers les Gryffondor, il ne la pousserait pas à s’en aller discrètement. Elle n’était pas en première année, elle savait la manière de fonctionner des Serpentard, et c’était sans doute par la première fois qu’on devait la prendre pour une imbécile, ni la première fois qu’elle répondait avec autant de cran. Le jeune Lord savait reconnaître un esprit éclairé lorsqu’il en croisait un, non pas qu’elle gagnerait son cœur de cette manière là, personne ne pouvait l’atteindre, plus maintenant, pas après tout ce qu’il avait fait, si son cœur battait encore, mais qu’elle gagnerait au moins son respect.

La jeune femme laissa échapper un frisson lorsqu’elle le regarda s’avancer, parler, et sourire. Sans doute l’ombre des arbres devait ajouter quelque chose de sombre et d’obscur que déjà son visage avait gagné depuis qu’il avait avancé dans la magie noire. Aucun risque qu’elle ne s’effrayait trop, Tom savait qu’il possédait encore bien des traits de la beauté qu’il avait hérité de son moldu de père, malheureusement décédé dans des circonstances affreuses, et il savait également que ces traits plaisaient aux filles. Au début cela l’avait étonné qu’une fille soit capable de perdre le fil de la conversation pour le contempler, la bouche entrouverte, un filet de bave à la commissure des lèvres. Cependant il y avait trouvé un moyen très intéressant d’obtenir ce qu’il voulait des filles par ce biais là. Peu osaient lui refuser un service. Toutes espéraient en retour qu’il les aimerait. Que des sottes !

- Et tu venais admirer ces désagréables créatures, c’est cela ? Je me demandes pourquoi on a appeler cette forêt interdite… sûrement parce que cela sonnait joli.

L’ironie de ses paroles était blessante, dure, comme il le souhaitait. La Gryffondor devait déguerpir et si elle n’avait pas peur des centaures et dragons, il espérait qu’elle aurait au moins peur de la punition qu’il pourrait lui infligé en tant que Préfet en chef.


(HJ: Bon alors c'est pas grave si j'ai finit mon post à la sauvageonne... je dois filer)


Dernière édition par Tom Jedusor le Mar 19 Fév - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Seconds rôles...
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 38
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: A la recherche d'une plante   Mar 19 Fév - 14:04

Albus Dumbledore courrait (du moins essayait-il, car une barbe portée longue gênait très souvent pour ce genre de chose, il fallait prendre garde à ne pas trébucher dedans!) vers les deux étudiants. Déjà, le fait que le principal soupçonné se trouvait à proximité du lieu du crime était en soi très étrange mais en plus, il comptait s'attaquer à une élève... Et bien à une élève charmante!

Il arriva tout essouflé en face d'eux. Il entendit la dernière réplique de Tom et s'en trouva encore plus soucieux. En plus d'être un possible meurtrier c'était désormais un inconscient! Il arriva dans son dos, Alana pouvait donc le voir mais pas Tom.

- Tom, si elle porte le nom de Forêt Interdite c'est qu'elle est justement interdite aux élèves, y compris les préfets en chef. Des créatures dangereuses peuplent ces lieux et mieux vaut ne pas les déranger, même quand on est courageux (il lança un regard signofocatif à Alana) ou bien brillant.

Il redevint soudain beaucoup plus soucieux du problème.

- Un meurtre vient d'être commis... Je vais vous raccompagner au château. De là Tom, je compte sur toi pour réunir tous tes camarades dans la Grande Salle. L'individu qui a tué cette jeune fille l'a fait avec une arme tranchante... Vous passerez ensuite dans mon bureau afin que nous recueillons vos témoignages... C'était à deux pas d'ici bien que hors de votre vue...

Il commença à les pousser gentiment devant lui pour les ramener au château.

- Ouvrez les yeux et soyez très prudent. Il est peut être encore là et vu la sauvagerie qui a été faite, il doit être incontrolable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'une plante   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'une plante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche d'un sensei pour une plante solitaire
» Recherche une plante verte et une cellule eucaryote.
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
۞ HoOogwarts ۞ Born to Darkness :: ۞Environs du Château۞ :: FORET INTERDITE-
Sauter vers: