AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Salem McQueen [Serpentard]

Aller en bas 
AuteurMessage
Salem McQueen
6ème année Serpentard Co-administrateur
6ème année Serpentard Co-administrateur
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 30
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Salem McQueen [Serpentard]   Dim 6 Jan - 4:27

Salem McQueen


IDENTITE
Votre Nom de Famille : McQueen
Votre Prénom : Salem
Date de Naissance : 2 novembre 1927
Maison souhaitée : Serpentard
Année : 6ème
Animal qui vous accompagne : Une hermine blanche nommée Lys.
Cours Optionnel choisis : Etudes des runes. Divination puis Arithmencie (changement au cours de la 3ème année).

DESCRIPTION
Caractère : D’apparence lymphatique, Salem est du genre flegmatique : elle maîtrise bien ses émotions et est quasi imperturbable. Assez ironique, le discours caustique est son lot : elle raille ou critique de manière mordante, s’exprimant sans détours, allant droit à la source du problème et se montrant douée d’un grand pouvoir de persuasion. Perspicace et rusée, elle aime les problèmes difficiles, scrutant les profondeurs de l’être pour résoudre les énigmes.
Pourtant elle est difficile à connaître sous une apparente simplicité placide. De nature ardente, soupçonneuse et agressive, Salem peut choquer ou refroidir son entourage mais sous ce masque glacial se cache un être rempli de sensibilité, capable d’aimer sincèrement et profondément. Douée d’un extraordinaire esprit volontaire, c’est une travailleuse acharnée et ponctuelle, très endurante autant sur le plan physique que mental. Vindicative, Salem gardera en mémoire tout affront mais surtout se montrera patiente pour le rendre au centuple : la vengeance est un plat qui se mange froid. A bon entendeur…
Audacieuse, Salem a un tempérament fier. Décidée à conquérir en éliminant implacablement ses opposants, elle est douée d’une sorte de besoin continuel de triompher, redoutable et insatiable pour être mesure de concrétiser toutes ses aspirations. Elle ne connaît pas la demie-mesure, n’acceptant que rarement les compromis. Elle est entière dans ses aversions comme dans ses opinions. Elle ne pense que peu ou pas grand chose des moldus sans pour autant vouloir leur perte…
Malgré ses aspects sombres et son attirance pour la magie noire, Salem possède un grand sens de l’honneur, et elle emploiera toute son ardeur et son courage dans des actes honorables.
Comportement, Manies, Habitudes : [Voir ci-dessus.] En dehors de la magie, Salem excelle en piano.

Physique : Salem est une adolescente de taille moyenne, élancée et gracieuse. Pâle, sa peau est blanche sans cicatrices ou marques particulières. Longs et fins, ces cheveux sont noir jais, une fine frange coupée au-dessus de ses yeux mais qui s'échappe vers les côtés, sa coiffure semble obéir à certaines règles géométriques se remettant facilement en place. Un regard presque mi-clos et une voix monocorde. On pourrait croire qu’elle regarde constamment dans le vide mais elle est en fait extrêmement attentives. Quand ils sont tournés vers vous, ses yeux mordorés sont perçants et expressifs. Elle porte comme tous les élèves la tenue en rigueur à Poudlard. Sinon n’étant pas trop coquette, elle n’a pas de vêtements spéciaux tant qu’elle est à l’aise dedans. Une tenue qu’elle porte souvent : une robe violette foncée arrivant au-dessus des genoux, à laquelle s’ajoute une veste noire, des collants gris et des bottes à lacets. C’est habillée ainsi qu’elle vous accueillerait chez elle. Ou bien elle vous recevra en costard noir de style masculin taillé sur mesure. Mais elle aura une tout autre tenue quand il s’agira de sortir. La jeune fille s’habille alors d’un ensemble noir dont la texture sans doute magique semble assez proche de la soie : un haut au col montant possédant de longues manches qui s’évasent à partir des coudes et ne laissant juste dépasser que les doigts, et un solide pantalon cerclé d’une ceinture de cuir brun, taillé sur mesure (ni moulant, ni large) qui tombe légèrement sur ses bottines de cuir à lacets (mais qui ne traîne pas par terre). Elle y ajoute parfois une écharpe blanche ou un foulard blanc, voire même une cravate, et porte toujours des gants moulants noirs. Et enfin elle porte par-dessus le tout une robe de sorcier sans manches, au col rond, raide et souple de teinte violet foncé nuancée de noir.
Salem ne porte pas de bijoux à part un médaillon breton en argent où l’on distingue une moucheture d’hermine de type traditionnelle et ces quelques mots en breton gravés encerclant le symbole « Kentoc’h mervel eget bezan saotret » (« Plutôt la mort que la souillure »). Une particularité à noter : elle accroche parfois des petits bijoux argentés à ses mèches noires.
Particularité : Sa baguette d'aulne de 30cm continent un cheveux de sylphe.

Composition de votre Famille : Par son père, Salem est issue d’une ancestrale lignée irlandaise de mages noirs dissimulés sous divers noms d’emprunt. D’ailleurs le prénom de la jeune fille n’est guère anodin puisque certains membres de la famille ont terminé sur les bûchers inquisitoires de la petite ville de Salem (Massachusetts) au XVIIème siècle. Sa mère Elhona est plus qu’une simple et modeste sorcière : elle descend d’une lignée de femmes de Brocéliande ayant du sang de sylphe (génie aérien) dans les veines (on ne sait quelle en est l’influence sur sa fille). Salem lui porte un grand amour et une grande estime, chose qu’elle n’offre que peu à son père. A John, elle n’accorde que le respect familial et se montre distante envers lui voir apathique et haineuse…
En retour, elle reçoit beaucoup d’amour de la part de sa mère, ainsi que son soutien. Du père, les sentiments sont mélangés… John supporte mal le fait que Salem soit attachée à la magie noire et n’aime pas la voir avec sa mère, craignant peut-être ses origines trop mystiques. Etant un mage noir « repenti », il en garde une certaine soif de pouvoir qu’il veut obtenir par sa seule enfant qui devrait devenir sa fierté. C’est bien sûr sans compter sur Salem qui ne tient pas à faire la moindre concession à son père.

Histoire : Née en Irlande de parents sorciers, Salem eut une petite enfance assez déchirée. Ses parents n’étant pas mariés, elle devait vivre soit avec l’un soit avec l’autre, et bien sûr elle n’eut pas à décider pour elle car la parole du père primait sur les autres.
John McQueen est un sorcier de grande lignée. Son aventure avec la jeune Ehlona (modeste sorcière bretonne) ne dura qu’un temps, mais suffisamment pour lui faire un enfant. Garçon ou fille, peu lui importait. Il n’avait pas prévu d’être père mais à l’arrivée de Salem il s’attela à la tâche avec un peu trop d’acharnement pourrait-on dire. John refusait qu’une fille de sorcier face sa vie avec une « sorcière de bas étage ».
Ainsi, vous l’aviez deviné, Salem dû vivre de pénibles moments entre un père possessif et orgueilleux, et une mère aimante et désarmée. En tant que bébé, elle passa tout de même ses premières années chez sa mère en Bretagne. Ehlona ne lui cacha pas son ascendance et l’éleva en lui enseignant des petites bases de vieille magie. Son père passait de temps en temps pour « voir si tout allait bien » (ou plutôt pour être sur qu’Ehlona ne mettait pas des bêtises dans la tête de sa fille).
Salem avait 8 ans quand son père l’emmena en Irlande pour la première fois (bien que ce soit son lieu de naissance). John tenta d’offrir à sa fille le plus d’amour dont il était capable mais ce n’était pas de plus aisé face à la froideur de l’enfant à l’égard de son père. Il lui enseigna des bases plus larges en magie pour sa future rentrée à Poudlard. Il lui fit plusieurs fois visiter des endroits de sorciers tel que le Pré-au-Lard. Salem obtint de son père de revoir le plus souvent possible sa mère (par la poudre de cheminette).
Salem a toujours été consciente de ses pouvoirs mais, enfant, elle ne savait pas à quoi s’en tenir. Ce fut dans un axe de rage qu’elle les invoqua. Il y avait, et y aura, toujours de l’eau dans le gaz entre la jeune fille et son père. Alors que celui-ci lui promettait un « avenir en or » mais loin de sa mère, Salem prit la mouche et s’énerva contre lui, balayant au passage le bureau dans lequel ils se trouvaient. Elle se maîtrisa à temps. Elle n’avait aucune envie de lever la main sur son père, ayant trop peur de se « salir ».
Quand elle reçu la fameuse lettre annonçant son entrée à Poudlard, Salem n’avait pu retenir une certaine effusion de joie qu’elle communiqua facilement à ses deux parents. Elle allait enfin pouvoir apprendre tout ce qu’elle souhaitait et cela durant plusieurs années. Et elle allait surtout pouvoir échapper à la tyrannie de son père. Ainsi elle prit le Poudlard Express un beau matin pour se rendre à cette grande école.
Le voyage en train ne fut pas marqué par quoique ce soit de particulier, sauf quelques rencontres de passage. Salem resta visée à son siège, les yeux perdu dans le paysage extérieur, songeant à tout ce qui allait venir.
Le Choipeaux Magique l’envoya à Serpentard, à son plus grand étonnement mais elle s’y fit rapidement. Bien accueillit, comme la plupart des petits nouveaux, Salem se fit quelques camarades mais pas vraiment d’amis, du moins pas les premiers jours. Puis elle fit la connaissance de Tom Jedusor.
La jeune fille ne pu s’empêcher d’éprouver de l’attirance pour ce garçon distingué et brillant bien que froid et étrange. Il était souvent seul, et Salem ne souhaitait pas s’imposer malgré le fait qu’elle aussi était souvent seule. Ils se voyaient fréquemment et discutaient parfois.
Puis il y eut l’histoire du Basilic et la mort d’une élève. La plupart des Serpentard semblait soutenir les évènements comme un « joli » spectacle, pas Salem. En tant qu’élève dans la maison des sorciers les plus sombres, l’adolescente est sans doute la moins « serpentarde » de tous et ne serait-ce qu’imaginer la mort de personne, sorcières ou moldues, ne la mettait pas en joie. Ce qui ne l’empêcha pas de se rapprocher de Jedusor et de sa clique d’apprentis mages noirs. Elle suivit les cours que Tom prodiguait, de son côté elle en donnait aussi mais ils étaient loin d’être de la même nature…
Salem aime l’étude des signes (runes), la poésie et possède une grande aisance avec les dialectes de toutes sortes. Son entourage était surtout féminin, et elle transmit à des élèves de tous les âges et de toutes les maisons sa passion. Sa facilité avec les langages de tout temps lui permis aussi de traduire des textes utiles à Tom Jedusor, comme de vieilles recettes noires.
En 5ème année, elle passa ses B.U.S.E. avec brio en obtenant quatre "Optimal" (en Sortilèges, en Défense contre les Forces du Mal, en Métamorphose et en Etude des Runes). Vu sa grande force mentale, elle devrait faire une Occlumen accomplie pourtant elle ne compte pas se spécialiser en Légitimencie. Salem préfère protéger son esprit plutôt que fouiller celui des autres.
Suite aux mystérieuses disparitions, elle ne sait quoi penser. Ne se permettant plus vraiment de juger ou de condamner les actes de Tom, Salem n’osera pas l’accuser mais n’osera pas non plus admettre qu’elle a quelques doutes. Elle préfère attendre d’avoir des preuves, des faits qui pourraient dénoncer le coupable. D’ailleurs elle s’est mise à l’entière disposition de Jedusor s’il a besoin d’aide pour mener l’enquête.

HORS JEU
Prénom ou Pseudo : Salem ou Lutin
Où avez-vous connu le forum ? Les Anges de la Destruction.
Présence : Au moins deux fois par semaine.
Quel est le code ? Code Règlement: 0987c6

Personnalité réservée : Jennifer Connelly

_________________
Memento quia pulvis es et in pulverem reverteris... Memento moris… Mors ultima ratio…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Salem McQueen [Serpentard]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Alheïri Salem Fenyang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
۞ HoOogwarts ۞ Born to Darkness :: ۞L'obscurité s'avance...۞ :: CEREMONIE DE REPARTITION :: REPARTITON EFFECTUEE-
Sauter vers: